La BCDR-AAA organise la 8ème session de la compétition préparatoire Willem C. Vis Pre-Moot d’arbitrage

La huitième session du Willem C. Vis Pre-Moot du Moyen-Orient s'est déroulée au Royaume de Bahreïn du 19 au 23 février 2018. Organisé par la Chambre de Bahreïn pour le règlement des différends (BCDR-AAA) en association avec ses partenaires stratégiques, le Programme de développement du droit commercial (CLDP) du département du commerce américain et le Centre de droit pour l'éducation juridique internationale (CILE) de l'Université de Pittsburgh, cet événement fut placé sous le patronage du Ministre bahreïni de l'éducation, Son Excellence M. Majed Al Noaimi.

Le Pre-Moot du Moyen-Orient s'inscrit dans le cadre de la politique de la BCDR-AAA visant à augmenter le degré de prise de conscience et à encourager des standards plus élevés de plaidoiries et de connaissances dans le domaine de l'arbitrage commercial international. La BCDR-AAA croit fermement qu'investir dans la jeune génération d'aujourd'hui contribuera à bâtir les aptitudes et les compétences professionnelles des praticiens de demain et assurera l'avenir de l'arbitrage comme un moyen de résoudre les différends d'affaire internationaux.

Cet événement régional annuel qui attire un nombre croissant d'universités a réuni cette année quelque 200 étudiants en droit, entraîneurs d'équipes, avocats, arbitres, juges et spécialistes de l'arbitrage international venus de tout le Moyen-Orient et d'ailleurs. Pendant une période de neuf mois, leurs efforts combinés ont permis aux équipes d'acquérir de l'expérience et de la confiance dans la plaidoirie orale en vue de représenter leurs pays respectifs au concours annuel Willem C. Vis d'arbitrage commercial international qui se tiendra à Vienne, en Autriche, du 23 au 29 mars 2018.

Les équipes ayant participé au Pre-Moot du Moyen-Orient sont venues des universités d'Afghanistan (cinq universités), de Bahreïn (deux universités), d'Iraq, du Koweït, de Jordanie, du Liban, d'Arabie Saoudite, du Sri Lanka, de Tunisie et des Émirats Arabes Unis. Les 120 étudiants étaient accompagnés de 70 praticiens renommés de la région MENA et d'ailleurs, qui ont joué le rôle d'arbitres dans les tribunaux simulés.